Stellar (XLM) intègre la CFTC : l’adoption de la blockchain fait un pas de plus

Un vent nouveau – La Stellar Development Foundation pourrait jouer un rôle majeur dans l’élaboration des normes encadrant l’industrie blockchain et crypto. En effet, elle pourra faire entendre sa voix dans le conseil, qui guide les actions de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

La Stellar Development Foundation dans le comité consultatif de la CFTC

Selon un billet du 19 janvier dernier, la Stellar Development Foundation rejoint le nouveau comité consultatif sur les marchés mondiaux (GMAC) de la CFTC. La fondation est la quatrième organisation axée sur les cryptomonnaies au sein du conseil. Le comité compte aussi des acteurs de la finance traditionnelle, comme J.P. Morgan, Goldman Sachs et BlackRock, à ses côtés.

Dans l’annonce, la fondation précise qu’elle est la seule organisation qui représente l’industrie blockchain au sein du comité. Dans ce cadre, elle souhaite y apporter une « perspective unique des protocoles de couche 1 ».

La Stellar Development Foundation veut également y agir en faveur des stablecoins qui constituent, en reprenant ses mots, « l’une des applications les plus critiques » des transferts des fonds. Dans les détails, l’organisation souhaite mettre en évidence les rôles des stablecoins sur les marchés cryptos, ainsi que leur cas d’utilisation dans la vie réelle.

La CFTC et les acteurs blockchains et cryptos

>> Vous cherchez des rendements audacieux pour vos stablecoins ? Inscrivez-vous sur AscendEX (lien commercial) <<

À la recherche d’une interopérabilité entre l’industrie blockchain et la finance traditionnelle

La Stellar Development Foundation interprète son intégration au sein du GMAC, comme une reconnaissance de la place de l’industrie blockchain pour l’avenir des marchés américains. À travers cette inclusion de la fondation, la CFTC démontre qu’elle n’exclut pas les acteurs blockchains et cryptos, au profit de la finance traditionnelle.

La fondation estime d’ailleurs que la blockchain n’est pas vouée à « supplanter la finance traditionnelle ». Elle prône plutôt une interopérabilité entre ces deux industries. Le GMAC pourrait alors servir d’espace d’échange pour contribuer à la création d’une telle synergie.

Le comité, qui a actuellement la commissaire de la CFTC Caroline Pham comme marraine, donne des recommandations aux régulateurs, sur les sujets relatifs à « l’intégrité et la compétitivité des marchés américains » et des entreprises au sein du pays, qui sont engagées dans le commerce mondial.

Le GMAC peut aussi guider la CFTC dans l’élaboration de normes internationales, pour réglementer les marchés à terme, les swaps, les options et des produits dérivés, et les intermédiaires.

La CFTC n’adopte pas une position radicale vis-à-vis de la blockchain et des cryptomonnaies. Tantôt, le régulateur félicite certaines initiatives dans l’industrie, tantôt, il met à l’amende certains acteurs qui ne seraient pas dans les clous.

Les dominos commencent à tomber un à un, permettant à Bitcoin de s’imposer chaque jour un peu plus. De votre côté, n’attendez plus pour rejoindre la plus grande des révolutions monétaires modernes ! Foncez vous inscrire sur AscendEX. Pour échanger des cryptomonnaies sans vous ruiner, profitez de 10 % de réduction sur les frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site).

What's your reaction?

Leave a comment

Minimum 4 characters