Un HODL de l’extrême – Les bilans du 4ᵉ trimestre 2022 (et donc de l’année entière) commencent à arriver pour les entreprises, notamment américaines. Si Tesla et Elon Musk s’en sortent plutôt bien, nous allons voir que MicroStrategy a plutôt eu la tête sous l’eau de son côté. Mais pas de quoi remettre en question son pari Bitcoin (BTC) ?

250 millions de dollars de pertes au Q4 pour MicroStrategy

Depuis août 2020, la société cotée MicroStrategy (action MSTR) n’a pas lésiné sur ces achats de bitcoins. Au point d’avoir accumulé un gigantesque trésor de 132 500 BTC à ce jour, soit l’équivalent de 3,1 milliards de dollars au moment d’écrire ces lignes.

Avec une telle exposition au roi des cryptos, on pouvait se douter que la fin d’année 2022 de MicroStrategy allait prendre la même mauvaise tournure que le marché des cryptomonnaies. Selon son bilan-comptable du 4ᵉ trimestre, publié ce 2 février 2023, la société fondée par Michael Saylor enregistre une perte nette de 249,7 millions de dollars sur les 3 derniers mois de 2022.

Et comme on pouvait le craindre, c’est la moins-value latente sur les possessions en bitcoins de l’entreprise qui pèse sur le bilan de MicroStrategy. Ses BTC ont fait (virtuellement) perdre 197,6 millions de dollars à la société. Sur l’ensemble de 2022, c’est encore bien pire : la perte latente théorique était de 1,3 milliard de dollars entre le prix de vente de ses BTC début 2022, et leur prix de vente à la fin de l’année écoulée.

Saylor fou de Bitcoin

>> Retrouvez Bitcoin sur Trade Republic et recevez un bonus de 20 € en actions après votre inscription (lien commercial) <<

Un premier trimestre 2023 plus clément, si Bitcoin maintient sa hausse ?

Cette dépréciation des cours de Bitcoin au Q4 2022, bien aidée par la chute catastrophique de FTX, a créé des pertes théoriques, car MicroStrategy n’a bien sûr pas vendu l’ensemble de ses précieux BTC. Cette moins-value latente est une perte potentielle de la valeur d’un actif, calculée comme s’il devait être vendu le jour où les comptes sont bouclés. En l’occurrence, le 31 décembre 2022.

Mais la cryptosphère aura noté que, depuis le début de 2023, Bitcoin et le marché des crypto-actifs ont un peu repris du poil de la bête. Au point de voir atteindre à nouveau les 24 000 dollars pour un BTC. Ainsi, le cours du roi des cryptomonnaies a pris la jolie bagatelle de +42% depuis le 1er janvier dernier.

Vous l’aurez compris : si jamais le cours de Bitcoin ne retombe pas violemment d’ici fin mars (du moins, pas en-dessous des 16 800 $ du début d’année), MicroStrategy pourrait bien enregistrer cette fois-là une juteuse plus-value latente sur son pari crypto. Mais quoi qu’il en soit l’entreprise semble être toujours bien accrochée à sa stratégie HODL (de conservation) sur Bitcoin :

« J’ai le plaisir d’annoncer que nous avons à nouveau augmenté nos avoirs en bitcoins au cours du dernier trimestre, pour atteindre un total de 132 500 bitcoins. Notre stratégie d’entreprise et notre conviction d’acquérir, de détenir et d’accroître notre position en bitcoins sur le long terme restent inchangées. »

Andrew Kang, directeur financier (CFO) de MicroStrategy

Moins-values ou plus-values sur ses bitcoins, tant qu’elles restent latentes (non encaissées), cela n’a finalement pas grande importance pour MicroStrategy. En tout cas, son pari sur le roi des crypto-actifs attire. En effet, cette façon indirecte (via les actions MSRT cotées au Nasdaq) de s’exposer à Bitcoin donne envie à des sociétés, comme le géant du trading Group One. Ce dernier aimerait bien acquérir d’importantes quantités d’actions de la société de Michael Saylor.

Le marché crypto peut être tumultueux par moments ! Pour équilibrer votre portfolio, il est nécessaire de vous diversifier. Inscrivez-vous dès maintenant sur Trade Republic. Vous recevrez un bonus de 20 € en actions (lien commercial).

What's your reaction?

Leave a comment

Consent Preferences
Minimum 4 characters