Do Kwon le crypto fugitif – L’ennemi public numéro 1 d’Interpol refait surface sur Twitter

Do Kwon wanted – Le fondateur de Terraform Labs, recherché officiellement depuis plusieurs jours maintenant par les autorités sud-coréennes et Interpol, a donné signe de vie hier sur les réseaux sociaux. Presque enthousiaste sur ses conditions d’homme crypto le plus recherché du monde, le responsable de l’implosion de la blockchain Terra (LUNA) fanfaronnerait presque.

Interpol à la recherche de Do Kwon

Alors que les autorités internationales sont à ses trousses, notre fugitif a donné signe de vie hier sur Twitter. Ainsi lorsqu’un utilisateur du réseau à l’oiseau bleu lui a demandé : « (…) où te caches-tu (…) ? C’est bon, tu peux me dm » (dm : message direct) Do Kwon a alors répondu nonchalamment : « J’écris du code dans mon salon et toi ».

Tweet de Do Kwon dans lequel il explique coder dans son salon alors qu'il est recherché par Interpol
Tweet de Do Kwon – Source : Twitter

Cette discussion aurait pu s’arrêter là. Toutefois, le fondateur de Terraform Labs, à première vue, peu stressé par sa situation et sa condition de fugitif, a donc continué de répondre aux diverses questions qui lui ont été posées par la suite.

Do Kwon, le troll de Twitter

Les utilisateurs de Twitter ont donc, par la suite, demandé à notre repris de justice ce qu’il pensait de la notice rouge d’Interpol. Ce dernier répondit avec un détachement marqué :

Tweet de Do Kwon, plein de sarcasmes pour Interpol
Tweet de Do Kwon – Source : Twitter

« De ce que j’ai regardé la notice n’a d’informatif que son nom.
J’ai aussi regardé par ici, mais je ne trouve rien : https://www.interpol.int/en/How-we-work/Notices/View-Red-Notices (…) »

Pour enfin conclure de manière assez insolente :

Tweet de Do Kwon dans lequel il affirme ne pas se cacher
Tweet de Do Kwon – Source : Twitter

« Oui, comme je l’ai dit, je ne fais aucun effort pour me cacher. Je fais des promenades et vais dans des centres commerciaux, aucun moyen qu’un CT (membre de la communauté crypto Twitter ndrl) ne m’ait rencontré ces deux dernières semaines ».

Sarcasme, grain de folie ? Maladresse ou pire, naïveté ? Il reste évident que cet échange surprenant et teinté d’un ton narquois renforce l’image instable et provocatrice du crypto fugitif. En effet, Do Kwon continue de narguer les autorités qui le traquent pour avoir causé l’effondrement de Terra USD et du LUNA (LUNC) emportant avec eux les marchés financiers et sonnant le début de l’hiver crypto que nous connaissons. Aussi romanesque qu’elle soit, cette partie de cache-cache entre Do Kwon et Interpol continuera de faire couler de l’encre, à la manière d’un feuilleton que l’on aurait pu baptiser : Crypto, Gloire et Prison.

Pendant que Do Kwon joue à cache-cache avec Interpol, mettez vos cryptos au chaud en attendant la fin de l’hiver sur les marchés. Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur AscendEX et générez des revenus passifs avec Earn (lien commercial).

What's your reaction?

Leave a comment


Notice: Undefined index: id in /home/getmye6/defi.agrego.info/wp-content/plugins/bitcoinnews/tbcnews-plugin-widget.php on line 278
Minimum 4 characters