Halving, tokenisation, ETF, ou les trois ? Avec la morosité de l’hiver crypto de 2022 qui s’éloigne de plus en plus, les discours deviennent de plus en plus haussiers parmi les amateurs de prévisions sur Bitcoin (BTC). Certains voient un top départ du prochain bull run du marché avec l’arrivée du phénomène de halving. Ce dernier, qui devrait se produire en avril 2024, verra la récompense de bloc aux mineurs être divisée par deux. Mais d’autres pensent que ce nouveau et énorme mouvement haussier aura lieu dès que la SEC voudra bien se décider à valider un ETF spot de Bitcoin. C’est en tout cas l’avis des experts de Bernstein.

La SEC va être acculée à accepter un ETF spot BTC, tôt ou tard

Décidément, les analystes de la société de courtage Bernstein s’intéressent de près aux cryptomonnaies ces derniers temps. Après un récent rapport sur l’avenir très prometteur des stablecoins, voilà que ces spécialistes de l’investissement prédisent « un volant d’inertie de croissance » au marché crypto en cas d’approbation d’un ETF spot de Bitcoin.

Bien que la Securities and Exchange Commission (SEC) s’évertue à jouer la montre et à refuser d’approuver un tel fonds négocié en bourse, les experts de Bernstein se veulent optimistes sur ce sujet dans un récent rapport. Car les chances que les régulateurs US finissent par céder auraient sensiblement augmenté.

« Avec l’intérêt des principaux gestionnaires d’actifs mondiaux pour les ETF au comptant sur Bitcoin, et les mécanismes potentiels pour répondre aux objections de la Securities and Exchange Commission, la probabilité d’une approbation [d’un tel ETF] s’est agrandie. »

ETF BitcoinETF Bitcoin
La SEC pourrait bel et bien céder face à la forte demande d’un ETF Bitcoin.

Bitcoin bientôt en route vers la lune ? Défendez vos convictions avec Vertex Protocol (lien affilié) >>

Un fonds négocié en bourse au comptant de Bitcoin sera « facteur de croissance »

Si la SEC capitule finalement, ce serait notamment grâce à deux raisons. En premier, c’est parce qu’il y a une « forte poussée marketing » par les principaux gestionnaires d’actifs mondiaux comme BlackRock, Fidelity, ou encore ARK Invest, qui veulent faire approuver leur propre ETF – et bien sûr, de préférence, en premier !

Et deuxièmement, selon les experts dirigés par Gautam Chhugani, il y a une « poussée de distribution » de la part des courtiers de détail et des conseillers financiers, qui rêvent de pouvoir proposer un Exchange-Traded Fund au comptant de Bitcoin à leurs clients.

Avec le fort intérêt envisagé par les mêmes analystes de Bernstein pour les stablecoins et pour la tokenisation, un ETF spot de l’invention de Satoshi Nakamoto serait le détonateur final pour une nouvelle poussée vers la lune du marché des crypto-actifs. Car les investisseurs institutionnels (les “zinzins”) se rueraient sur ce véhicule d’investissement.

Ces fonds négociés en bourse qui seraient réglés au comptant (en bitcoins donc), pourraient atteindre les 10% de la valorisation totale du marché du BTC d’ici « deux à trois ans », selon Bernstein. Ainsi, toutes les planètes seraient en train de doucement s’aligner sous nos yeux, pour que l’hyper-bitcoinisation de la finance et de l’économie se produise. Une hyper-bitcoinisation que ces mêmes experts ont d’ailleurs commencé à envisager après la grave crise bancaire de mars 2023 (avec notamment la faillite de la Silicon Valley Bank).

Pas de raison de se laisser distancer par les géants de la finance : le trading de Bitcoin et de cryptos à la sauce Web3 est à portée de clic, avec Vertex Protocol (lien affilié) >>

What's your reaction?

Leave a comment

Consent Preferences
Minimum 4 characters